Terres Ailées de Gonfaron

FrenchEnglish

Paroles de présidents

Pour célébrer les 100 ans des vignerons de Gonfaron, nous vous proposons d’aller à la rencontre des hommes et femmes qui font et ont fait vivre la cave coopérative.

Première étape avec les deux derniers présidents à ce jour, Paul Denis (de 1977 à 1999) et Eric Pastorino (depuis 1999). Tous deux évoquent leurs souvenirs, les évolutions de la cave coopérative et son avenir.

Qu’évoque pour vous la coopération ?

Eric Pastorino : “La coopération est une formidable aventure humaine ! Mais c’est avant tout un état d’esprit. Les vignerons nous confient le fruit de leur travail. Notre rôle est ensuite de le transformer en cave pour produire le meilleur vin possible, et bien sûr, le vendre à moindres frais. Dans nos sociétés individualistes, il est devenu difficile de comprendre ce lien fort basé avant tout sur la  confiance.”

Paul Denis : “L’esprit de la coopération, c’est vivre ensemble, voir l’intérêt collectif avant ses intérêts personnels, pour aller vers le meilleur résultat possible. Il faut savoir qu’un viticulteur, qu’il soit en cave coopérative ou en domaine, souhaite avant tout valoriser son produit.”

Qu’est-ce qui vous a le plus marqué pendant vos années de présidence ?

Paul Denis : “Je dirais l’évolution constante des pratiques, des techniques, et surtout la volonté des vignerons de s’adapter aux nouvelles méthodes pour améliorer la qualité des vins. Quand je suis arrivé à Gonfaron, un homme travaillait encore ses vignes avec un cheval et il menait le raisin avec des caisses à la coopérative. Il y a eu ensuite l’arrivée des machines à une époque où les vendanges se faisaient manuellement. Il nous a fallu accompagner ces évolutions, faire changer les mentalités, avec pour but d’améliorer la vie viticole.”

Eric Pastorino : “Notre rôle est également d’investir. N’oublions pas que le leitmotiv a toujours été la qualité des vins. Pour rester dans la course, il faut se donner les moyens de produire le meilleur vin possible. Les présidents successifs ont su insuffler les améliorations et modernisations nécessaires d’un bâtiment maintenant centenaire. Mais les résultats sont là : aujourd’hui, et je dis cela en toute humilité et objectivité, les Maîtres Vignerons de Gonfaron comptent parmi les caves coopératives leader dans le Var.”

Comment voyez-vous l’avenir ? 

Paul Denis : “L’avenir de la coopérative, ce sont les jeunes. Mais n’oublions pas qu’une bonne équipe combine harmonieusement le dynamisme des jeunes et la sagesse des anciens. Surtout, je suis heureux de constater que nos vignes sont toujours là et qu’elles se portent bien. Heureux également de cette continuité avec nos enfants et petits-enfants qui reprennent et entretiennent le flambeau.”

Eric Pastorino : “Nous avons tous les atouts en main pour nous projeter sereinement vers l’avenir. Le défi principal sera de s’adapter à l’évolution sociétale, notamment les habitudes de consommation et le respect de l’environnement : on a beau produire le meilleur vin du monde, il faut le vendre. Surtout, il est important de faire perdurer cet esprit de la coopération, qui est un facteur de valeur ajoutée incontestable dans nos villages ruraux.”

PDenisEPastorino02
PDenisEPastorino01